• DANY AUBÉ

    DANY AUBÉDany Aubé est née à La Sarre en Abitibi. Après avoir participé à plusieurs concours d'amateurs, elle quitte son coin de pays pour la grande métropole fin 1965. La rumeur veut que sa carrière ait débuté le jour où elle doit remplacer à pied levé sa grande soeur Andrée Aubé, déjà dans le milieu du spectacle, qui ne pouvait se produire sur scène pour cause de maladie. C'est ce que les journaux racontaient à cette époque. Quoiqu'il en soit, elle est remarquée par nul autre que le producteur et compositeur Tony Caticchio avec lequel elle travaillera durant toute sa carrière de chanteuse. À l'endos de son premier album, on la décrit de cette façon: "Dany Aubé, à qui sa petite taille (5'2'') confère la grâce d'une poupée, est l'image même de la fraicheur, le type de femme-enfant qui depuis des siècles, réussit à séduire. Yeux en amande, joues à fossettes, sourire éclatant, Dany respire la joie de vivre et le charme." - description tout à fait exacte. Son premier disque "Goodbye, au revoir, arrivederci" la fera connaitre. Son second titre "Il m'appelait Goguette" (version du succès italien de Franco Tozzi "I tuoi occhi verdi" la propulsera au rang des vedettes en quelques semaines. Suivront une pléiade de hits dont "Ma casquette", "L'ourson de peluche", "La majorette", "Une fleur sauvage", "La fille du pacha", "Le manège" ou encore  "Zoom bye bye". Fait plutôt rare pour une chanteuse yéyé des années '60s, son répertoire est constitué uniquement de chansons originales composées par son gérant Tony Caticchio avec la collaboration du compositeur, arrangeur et producteur Joey Galimi ou d'adaptations de chansons italiennes, mais aucune chanson américaine. Qui plus est, l'arrangeur et orchestrateur d'une foule de ses chansons est le grand chef d'orchestre italien de renommée internationale Giulio Libano qui a travaillé avec des artistes tels que Petula Clark, Adriano Celentano, Pat Boone, Dalida, Connie Francis et de nombreux autres.

    DANY AUBÉ

    DANY AUBÉDANY AUBÉ

    A l'automne 1968, un album composé uniquement de chansons de Noël sera offert au public pour les Fêtes de Noël. En 1969, elle enregistre 2 disques pour des campagnes publicitaires: "Faites marcher vos doigts" pour Les Pages Jaunes et "Les 8 jours du 24 juin" pour les festivités de la Saint-Jean-Baptiste. De 1966 à 1970, la carrière de Dany Aubé a connu un rythme effréné. Elle enregistrait régulièrement de nouveaux disques, se produisait sur scène, participait à de nombreuses tournées. Elle était devenue l'idole des jeunes.

    Son après-carrière se dessine déjà en 1969 avec la publication de l'album "Dany et les enfants" qui regroupe des titres comme "La majorette",  "Ma casquette", "Mon petit lutin" et un monologue créé par Dany Aubé elle-même: "La petite souris". De plus, elle enregistre les versions italiennes de son premier succès "Goodbye, au revoir, arrivederci" et de "La fille du pacha" qui devient "Una tranquila". Quelques années plus tard, un nouveau 45 tours en italien sortira. Ces 2 disques sont aujourd'hui malheureusement introuvables. On retrouve cependant 2 chansons en italien sur un album publié en 1971.

    Dany Aubé enregistrera aussi en duo avec Gétro (de Christian & Gétro), Marc Cogoli et Midas (Roger Giguère).

    Les années '70s lui apporteront quelques autres succès dont "Quand les hommes ha! ha!". Son dernier disque sortira en 1973 "Moitié homme, moitié enfant". Elle continuera à chanter jusqu'au milieu des années '70s. Après quoi, elle plie bagage et retourne dans son Abitibi natale où elle débutera sa deuxième carrière au service des enfants. Elle enseignera la musique aux enfants pendant quelques décennies. Elle s'adonne maintenant à la peinture. Elle chante encore à l'occasion mais seulement dans des évènements spréciaux.

    http://culturat.org/danyaube?

    Le spectacle "J'reviens chez-nous" de La Troupe à Coeur Ouvert de La Sarre dans lequel y figurent quelques succès de Dany Aubé est présenté cet été.

    www.latroupeacoeurouvert.com

    Une carrière de près de 10 ans, de nombreuses chansons au palmarès, près de 30 quarante-cinq tours, et 6 albums, Dany Aubé a gagné le pari de la réussite. En 2006, sa chanson "Goodbye, au revoir, arrivederci" était l'une des chansons choisies pour figurer sur la B.O du film Bon Cop, Bad Cop. Plus récemment, on peut entendre régulièrement sa chanson "Un jour viendra" dans l'émission Les Détestables.

                                               Un jour viendra:

    Du rouge sur ta chemise:

    Je suis pauvre:

    Dany l'aimait tant:

    Mon coeur se brise:

    La java des terribles:

    La chanson de Dominique:

    Goodbye, au revoir, arrivederci:

              
                    

    MerciDANY AUBÉ DANY AUBÉ

     

    Dany

     

    Aubé

     

                  XXX                  

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 11:20

    Bonjour,

    merci encore de ce nouveau partage et de la découverte

      • Mardi 19 Juillet 2016 à 16:04

        Un plaisir pour moi de vous faire découvrir chanteuses et chanteurs des années '60s, spécialement Dany Aubé

        Bonne journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :